Depuis le printemps 2019, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a souhaité afficher par l’apposition d’un label, toutes les formations de l’enseignement supérieur dont la qualité académique est spécifiquement contrôlée par l’État, qu’elles soient dispensées par un établissement public ou privé.

Les formations d’enseignement supérieur contrôlées par l’État

Les établissements qui dispensent des formations contrôlées par l’État, qu’ils soient publics ou privés, utilisent les labels « contrôlé par l’État » dans leur communication. Ces labels ont été positionnés dans Parcoursup sur la fiche présentant les caractéristiques détaillées de chaque formation.

La qualification EESPIG : une inspiration pour tous les autres logos de labels

Créé en 2015, le contrat EESPIG (Établissement d’enseignement supérieur d’intérêt général) figure aujourd’hui parmi les principaux labels en place pour valoriser la richesse de l’enseignement pédagogique de certaines écoles supérieures sous contrat avec l’État. Suite à sa mise en place, une uniformisation des logos de l’ensemble des labels et reconnaissances accordés aux établissements d’enseignement supérieur a été décidée, s’inspirant grandement du logo EESPIG. Toutes les formations contrôlées par l’État disposent ainsi désormais d’un logo de forme hexagonale, faisant symboliquement référence au territoire national, et revisitant les éléments visuels du fondement de l’État républicain. En haut de l’hexagone figurent ainsi le nom de la formation, accompagné en dessous d’une mention « Contrôlé par l’État ». Bon à savoir : les labels sont liés directement aux formations contrôlées, et non à l’intégralité des établissements.

Comment s’y retrouver parmi les logos et labels des formations sous contrat avec l’État ?

Les labels des formations contrôlées par l’État sont réparties en six catégories, basées sur des codes couleur distincts pour se démarquer les unes des autres, suite à l’harmonisation des logos.

Licence, Master, Doctorat (LMD) : un trio bien connu de formations contrôlées par l’État

Délivrés par les établissements publics, ces trois diplômes nationaux correspondent à une multitude de formations supérieures accessibles en France. Ce sont ainsi notamment tous les parcours diplômants au sein des universités, avec un système de validation reposant sur les crédits E.C.T.S.

  • Label Diplôme national de licence (DNL) – contrôlé par l’Etat. Ce label est accessible à toutes les formations des établissements publics ou aux formations des établissements privés sous convention et sous jury rectoral, préparant au DNL.
  • Label Diplôme national de Master (DNM) – contrôlé par l’Etat. Ce label est accessible à toutes les formations des établissements publics ou aux formations des établissements privés sous convention et sous jury rectoral, préparant au DNM.
  • Label Diplôme national de Doctorat (DND) – contrôlé par l’Etat. Ce label est accessible à toutes les formations des établissements publics préparant au DND.

BTS, DNMADE, DMA… Une catégorie pour les diplômes nationaux ou d’État hors LMD

La seconde catégorie des labels rassemble de nombreux diplômes nationaux ou d’Etat autres que les Licences, Masters ou Doctorats. On y retrouve ainsi :

  • Le Diplôme national des métiers d’art et du design (DN MADE), qui repose sur plusieurs spécialisations telles que le DN MADE animation, le DN MADE mode, le DN MADE graphisme, le DN MADE numérique ou encore le DN MADE livre. Bon à savoir : depuis la rentrée 2020, le DN MADE a remplacé les Diplômes des Métiers d’Art (DMA) ainsi que six parcours de BTS spécialisation arts appliqués.
  • Le Brevet technique supérieur (BTS), qui couvre un très grand nombre de domaines d’enseignement. Les formations éligibles à ce label sont celles préparant au diplôme de BTS et suivies dans un lycée public ou sous contrat d’association, dans un établissement privé reconnu spécifiquement par l’Etat après évaluation ou en apprentissage.
  • Le Diplôme universitaire de technologie (DUT), pour toutes les formations préparant à l’obtention de ce diplôme au sein des établissements publics.
  • Le Diplôme de technicien supérieur (DTS), pour toutes les formations préparant à ce diplôme en imagerie médicale et radiologie thérapeutique.
  • Le Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG), pour l’ensemble des formations préparant à la validation de ce diplôme.
  • Le Diplôme d’études supérieures scientifiques et techniques (DEUST), pour l’ensemble des formations préparation à ce diplôme, aussi bien dans les établissements publics que dans les établissements privés sous convention et sous jury rectoral.
  • Le Diplôme d’Etat contrôlé, qui couvre toutes les préparations aux Diplômes d’Etat relevant d’autres ministères que le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Diplôme d’ingénieur : une catégorie ouverte aux grandes écoles d’ingénieur

Les écoles proposant des formations au métier d’ingénieur, avec un cycle ingénieur préparatoire intégré, peuvent prétendre au label de cette troisième catégorie. Les grandes écoles d’ingénieurs membres du réseau de la FESIC font ainsi partie des formations disposant de cette reconnaissance.

Grade Licence et Grade Master : une catégorie de label bien spécifique

S’ils ne sont pas considérés comme des Diplômes nationaux de Licence ou Master, de nombreux diplômes permettent tout de même aux étudiants d’être titulaires d’un grade Licence ou d’un grade Master. Les formations permettant de bénéficier d’un tel diplôme sont assurées aussi bien par des établissements publics que par des établissements privés, dans une grande diversité de domaines d’enseignement. Elles répondent ainsi pleinement à cette catégorie et peuvent donc légitimement prétendre à ce label.

Diplôme visé par l’Etat : des formations aboutissant à un niveau bac+3 à bac+5

Basé sur un engagement de l’Etat concernant le niveau académique des formations concernées, ce type de diplôme peut être obtenu aussi bien dans des établissements supérieurs publics ou privés, dès lors que le label a été officiellement décerné par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. De nombreux domaines d’enseignement sont concernés : art et design, audiovisuel, communication, journalisme, traduction et interprétariat…

Classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) : un label dédié à ces formations

La dernière catégorie de label en vigueur s’applique aux classes préparatoires aux grandes écoles. Ce label est accessible aussi bien aux CPGE en place dans les lycées publics ou sous contrat, qu’aux Classes préparatoires universitaires aux grandes écoles (CUPGE), auxquelles les étudiants peuvent s’inscrire à l’université.

Site du Ministère de l'Enseignement Supérieur

Les établissements non-lucratifs contrôlés par l’État

Seuls quelques établissements d’enseignement supérieur sont en contrat avec l’État. Avec un même niveau d’exigence que dans le public, ces établissements sont évalués et contrôlés régulièrement par les pouvoirs publics. Il s’agit des établissements ayant obtenu la qualification EESPIG, à l’image de l’ensemble des écoles de management et d’ingénieurs de la FESIC.

Délivré depuis 2015, cette qualification certifie pour chaque établissement :

  • La qualité de l’enseignement et de la formation
  • Le caractère non lucratif et sa gestion désintéressée
  • La participation aux missions de service public de l’enseignement supérieur et de la recherche

 

En savoir plus sur la qualification EESPIG

Des accréditations internationales permettent de distinguer certaines écoles supérieures

Les accréditations nationales et internationales sont nombreuses. Toutefois, les écoles de management de la FESIC ont toutes reçu des accréditations internationales importantes : AACSB, AMBA, EQUIS, EPAS, CIUTI. De la même manière, toutes les écoles d’ingénieurs de la FESIC sont habilitées par la CTI (Commission des titres d’ingénieurs) et ont obtenu le label européen de qualité des formations d’ingénieurs EUR-ACE (niveau master).

Pour intégrer une école de la FESIC, c'est par ici !

 

Pour en savoir plus, découvrez l’interview d’Aurélie Matignon, responsable communication de la FESIC dans #ParcoursupLeMag. Vous trouverez dans cette interview :

  • La reconnaissance, l’accréditation et la qualification EESPIG des établissements
  • Les niveaux de diplômes et leurs labels présents sur Parcoursup
  • La certification professionnelle et le titre RNCP
  • Les accréditations internationales et les classements des grands médias
  • Un focus sur le financement des études
  • Des conseils pour faire les bons choix d’orientation et s’épanouir dans l’enseignement supérieur
X