Les établissements membres de la FESIC occupent un positionnement particulier, entre le « tout public » et le « tout privé »: le tiers-secteur non lucratif.

Par leur statut privé, ils portent un projet pédagogique en toute autonomie et responsabilité entrepreneuriale.

Par leur statut associatif, à but non-lucratif, ils consacrent 100% de leurs ressources à la réalisation de leur mission de formation. Grâce à des formations de qualité, nos diplômes reconnus et notre proximité avec le monde du travail, nos écoles affichent de remarquables taux d’insertion professionnelle. 81% des diplômés FESIC trouvent leur premier emploi moins de trois mois après la fin de leur cursus.

En contrat avec l’État, labellisés EESPIG, ils s’engagent à participer aux missions de service public de l’enseignement supérieur et de la recherche. Contrôlés par l’autorité publique, ils bénéficient de toutes les garanties de sérieux, de qualité et de reconnaissance de diplôme nécessaires (diplôme d’ingénieur contrôlé par la CTI, grade de master, …).

Financement des études

Les écoles de la FESIC sont des écoles privées associatives payantes. Elles ne reçoivent qu’une faible subvention de l’État, correspondant à moins de 10% de leurs ressources, et doivent compléter les recettes issues de la taxe d’apprentissage par des frais de scolarité demandés aux familles. Mais ces frais de scolarité ne doivent pas être un obstacle à la poursuite d’études.

Nos établissements sont tous habilités à recevoir des boursiers. En plus des bourses d’État auxquelles peuvent prétendre leurs étudiants, chaque école met en place des dispositifs particuliers, sur fonds propres: bourses au mérite, prêts d’honneur, conditions particulières pour des prêts étudiants contractés auprès d’organismes partenaires, garantie bancaire …

La FESIC promeut auprès des pouvoirs publics des financements d’études innovants afin de permettre une véritable ouverture sociale de ses écoles (prêt à remboursement contingent par exemple).

Les étapes de la reconnaissance du modèle FESIC par l’Etat

2002

Reconnaissance officielle
La participation aux missions de service public des établissements privés non lucratifs est reconnue par l’État. Le 30 avril 2002, un protocole d’accord est signé entre le ministre de l’Éducation Nationale, Jack LANG, et la FESIC.

2010

Contractualisation avec l’Etat
Les établissements s’engagent dans les missions d’intérêt général (qualité de l’enseignement et ouverture sociale, recherche, développement international, …). En contrepartie, l’Etat contractualise sa contribution financière avec ces établissements soumis à l’évaluation du HCERES.

2013

Création d’un nouveau label: EESPIG
La loi du 22 juillet 2013 crée le label EESPIG (établissement d’enseignement supérieur privé d’intérêt général) qui consacre le modèle d’établissement de la FESIC. Les premières labellisations ont eu lieu en juillet 2015.

Contactez-nous

FESIC – 23 rue d’Antin – 75002 Paris | T : +33 (0)1 80 90 53 10 | info@www.fesic.org
Plan du site | Mentions légales | Crédit photos